Achter votre premier yacht n’est point une décision à prendre à la légère car il y beaucoup de choses à prendre en compte dont l’impacte financier que cette acquisition implique serait parmi les plus importantes. En fait, tout cela s’avère être plutôt un investissement qu’une acquisition : à part les coûts du bateau proprement-dit, il s’agit des taxes visant la possession et l’opération d’un yacht, de la sorte, il serait fort recommandable que vous fassiez un bilan budgétaire annuel particulièrement objectif..

Ce bilan vous donnera une idée sur le type de bateau que vous devriez acheter. Pour affiner vos recherches, vous devriez chercher sur Internet des types différents de bateaux différemment proportionnés et décider lequel serait le plus confortable à opérer pour vous. Avant de commencer votre recherche sur le marché des yachts, il serait important de prendre en compte quelques conseils afin de vous assurer que vous ferez le meilleur choix à la fin.

Pensez à ce que vous allez faire de votre yacht

Si vous vous proposez de passer plus de temps loin de chez vous et de vous embarquer pour un long voyage, vous devriez commencer par penser aux choses dont vous aurez besoin et de l’espace nécessaire. Les facilités sont également importantes, vous aurez besoin d’une salle de bains et d’une cuisine. Tout cela veut dire que vous aurez besoin d’un grand yacht. D’autre part, si vous avez l’intention de naviguer dans des eaux connues où les ports sont assez proches, un bateau de plus petites dimensions serait un choix excellent pour vous car il peut être aisément manœuvré dans n’importe quelle marina

La période de temps que vous allez effectivement passer sur votre yacht doit être, elle-aussi, un facteur-clé à prendre en compte lors de votre décision d’acheter. Sur le marché, il y 30 types différents de bateaux de plaisance, tous désignés pour des buts particuliers et ils peuvent être classifiés en trois catégories : des bateaux de croisières, faits pour le voyage et le divertissement, les bateaux de pêche, les bateaux pour les sports nautiques désignés pour toutes sortes d’activités dont les courses, la plongée et le wakeboarding.

Faites une analyse de votre budget

Comme on l’a déjà précisé, acheter un yacht ne se résume pas à la somme d’argent que vous payez. Les frais additionnels incluent l’assurance, les inspections, les taxes d’amarrage et la maintenance. Vous devrez également trouver un endroit où garder votre yacht, donc, vous devriez savoir que, il y aura des marinas qui n’auront pas des amarres disponibles et que les taxes d’amarrage varient considérablement. Les frais de    maintenance pour les yachts nouveaux sont relativement peu élevés pour les trois premières années mais, en général, les machineries majeures demandent des réparations ou des remplacements dans 5 – 7 ans. Donc, incluez avant tout ces coûts dans votre budget dans le but d’empêcher votre investissement d’y créer un trou considérable.

Premièrement, les propriétaires de yachts devraient acheter des vaisseaux usés, car, les risques sont moins importants et, d’habitude, le premier bateau acheté s’avère être une erreur dans la plupart des cas. D’autre part, il est fort probable qu’un bateau usé a besoin de plus de réparations, ce qui augmente généralement les coûts. Si vous êtes intéressés uniquement par les bateaux nouveaux mais, vous n’en avez pas le budget, il serait utile pour vous de vérifier les hypothèques marines.

Où trouver votre yacht

Une fois choisi le type de yacht que vous désirez et la période que vous allez y passer, il est temps de commencer votre recherche. Premièrement, faites-la sur l’Internet ; vous allez y trouver des milliers de yachts à vendre soit par l’intermédiaire des courtiers, soit par celui des propriétaires privés sur des sites comme  yachtworld.com, boatinternational.com, oceanindependence.com, apolloduck.co.uk ou même ebay.com. Bien évidemment, il est mieux de voir les bateaux en réalité, donc, trouvez le temps de visiter quelques showrooms. Pour une vue d’ensemble meilleure, faites le tour d’une  marina et regardez les bateaux vieillis pour voir comment ils se présentent après quelques bonnes années d’utilisation.

Si vous trouvez le yacht recherché, assurez-vous de la voir et de l’essayer avant de l’acheter car, c’est ainsi que vous allez éviter des problèmes potentiels au cours du voyage. Comme il s’agit d’une décision d’une si grande importance, tout courtier ou propriétaire de yacht arrangera un test de navigation pour vous.

Avant de conclure l’affaire

Il est fort recommandable que vous entrepreniez une enquête professionnelle sur le yacht ; ce sera utile pour les compagnies d’assurances car, il y en a qui n’assureront pas un yacht sans avoir une image complète de sa condition. Une enquête révélera les problèmes potentiels concernant la maintenance et elle vous aidera à mieux négocier le prix.

En plus, il est aussi recommandable de concevoir un contrat d’accord standard qui spécifie clairement les droits et les obligations de deux parties et le courtier qui agit à leur nom. Le contrat vous fera, lui-aussi, éviter des désaccords potentiels.

Vérifiez tous les documents et le statut du TVA pour le yacht en question. Vous devriez recevoir la facture de payement du TVA en original car, c’est un détail fort important si vous avez l’intention de vendre le yacht à l’avenir. Si vous avez des doutes concernant le statut du TVA ou toute autre documentation, un courtier professionnel voue renseignera sur tout ce qu’il est nécessaire pour un certain vaisseau.

Une fois l’enquête terminée et les négociations commencées, vous devriez recevoir la preuve de possession : les factures de vente pour au moins les dernières 5 années, le Certificat d’enregistrement et la preuve du statut du TVA.  Gardez tous ces documents dans un endroit sûr car ils sont très difficiles à remplacer.

Prenez des leçons de navigation

Opérer un yacht est plus compliqué que de conduire une voiture. Avant de prendre le large dans votre yacht, vous devez savoir comment vous débrouiller s’il y a du vent, des vagues ou des courants, une météo incertaine ou un trafic aggloméré.  Vous aurez besoin d’un certificat de sécurité nautique qui attestera que vous avez suivi un cours accrédité et que vous avez la permission légale d’opérer une barque à moteur ou un bateau.

Naviguez et réjouissez-vous !

Une fois la vente menée à bout et le perfectionnement de vos habiletés de navigateur  accompli, il est temps pour vous de préparer des excursions extraordinaires, de joindre un club de yachting ou de profiter tout simplement des moments passés sur l’eau.